Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 35 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Faites nous connaitre !

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
17 Abonnés
Visites

 184469 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

1981- 1982

VÉHICULE DE DÉGAGEMENT OU DE SECOURS ROUTIER

Type ML VDR

Véhicules non agréé

 

zmlvdr.jpg

 

Châssis automobile MERCEDES BENZ Type LAK 1513-42
 

* Châssis cabine semi‑avancée sans plateau, empattement 4,200 m.

*Moteur diesel OM 352 A, 6 cylindres en ligne suralimenté, cylindrée 5,675 cm' 4 temps. Puissance administrative :15 CV, puissance réelle: 185 CV SAE à 2.800 t/mn. Pompe à injection avec régulateur tous régimes.

*Boîte de vitesses à 5 rapports avant synchronisés et 1 marche arrière.

* Quatre roues motrices par boite de transfert à deux rapports, blocage du différentiel arrière à commande pneumatique.

* Direction DAIMLER‑BENZ assistée hydrauliquement, rayon de braquage hors tout : 9,3 m.

* Freinage oléopneumatique à deux circuits indépendants AV et AR avec répartiteur en fonction de la charge. Ralentisseur sur les gaz d'échappement. Frein de parcage action par cylindres à ressort sur les roues arrière du camion.

* Équipement électrique 24 volts, 2 batteries 12 V, 143 Ah CEI. Alternateur 14 V 35 A (490 watts).

* Pneumatiques 11 X 22,5 profil travaux publics monte jumelée à l'arrière, roue de secours.

*Prise de mouvement centrale à deux sorties pour l'entraînement de la pompe à incendie et de la pompe d'alimentation de la grue.

Équipement de véhicule de dégagement ou de secours routier.
 
 Dispositifs de dépannage et de levage

 

* A l'avant un treuil électrique, halage et déhalage commandés, force : 3,5 tonnes, avec dispositif de sécurité. Le treuil est équipé de 40 mètres de câble avec crochet.

* A l'arrière du véhicule une grue hydraulique de 6 tonnes mètres portée hydraulique : 6,5 m, installée sur un faux châssis constitué de 2 longerons avec croisillons de renfort pour absorber les efforts résultant de l'utilisation de la grue. Le faux châssis est complété à l'arrière par une traverse télescopique sur laquelle sont fixées les béquilles de stabilisation à commande manuelle. La grue est équipée de valves de sécurité pilotées.

*Les différents organes de manoeuvre de la grue sont doublés en deux postes complets de commande, l'un à droite, l'autre à gauche du véhicule.
*Un crochet de remorquage est fixé sur la traverse arrière.

zmlvdr1.jpg

Dispositif de lutte contre les incendies

* A l'arrière de la cabine sont disposés deux postes poudre de 250 kg chacun, garnis de poudre polyvalente ABC avec bouteilles de mise en pression et de chasse, 40 mètres de tuyau à paroi interne lisse de 35 mm avec lances de projection à robinet. Les tuyaux et les lances sont disposés de part et d'autre du véhicule pour une attaque à droite ou à gauche.


 * A l'arrière du véhicule, immédiatement avant la grue hydraulique, une pompe multipression MAHEU-LABROSSE MHP 634 entraînée par le moteur du véhicule. Pompe en bronze et alliage léger à haute résistance traité thermiquement et protégé contre la corrosion par traitement anodique. Caractéristiques nominales : 1.000 I/mn 15 bars - 200 1/mn 36 bars.

    - Orifice d'aspiration DN 100 avec vanne de barrage grille de protection. 1/2 raccord AR DN 100 avec bouchon.
      - Deux orifices de refoulement DN 65 avec vanne d'arrêt, 1/2 raccords DSP et bouchons.
      - Deux orifices de refoulement DN 40 avec vanne d'arrêt, 1/2 raccords DSP et bouchon.
 Disposé à l'arrière du véhicule, près de la pompe, un tableau de bord protégé par un volet rabattable comporte
      - Un indicateur de vide avec robinet d'isolement.
      - Un manomètre de refoulement avec robinet d'isolement.
      - Un manomètre d'alimentation (en cas d'alimentation sur bouche ou en relais) avec robinet d'isolement.
      - Un voyant d'alerte de pression d'huile moteur.Un thermomètre de température d'eau.
      - Un thermomètre d'eau.
      - Un compte tours moteur.
      - Un interrupteur d'éclairage du tableau et du compartiment pompe.
 A proximité de ce tableau de bord, on trouve également une commande à main d'accélération du moteur et la commande de coupure de la pompe à injection (arrêt moteur).


 * Entre la pompe et les postes poudre, une citerne de 1.500 litres de capacité en tôle d'acier soudée électriquement et protégée intérieurement contre la corrosion par un émaillage à chaud (procédé Isolémail). La citerne comporte un trou d'homme boulonné, un orifice à ouverture rapide avec raccord de remplissage, une tuyauterie de trop plein, un niveau incassable avec robinets d'isolement et de purge, un orifice de vidange et les piquages nécessaires aux liaisons avec la pompe.
La citerne est fixée sur les longerons du faux châssis de la grue.


 * De part et d'autre du véhicule, à la hauteur de la pompe, sont disposés deux dévidoirs tournants à alimentation centrale, alimentés par la pompe, soit en basse pression, soit en haute pression. Chaque dévidoir est équipé d'une longueur de 40 mètres de tuyau semi-rigide haute pression DN 20 avec raccords GFR sertis et d'une lance mitraillette HP jet plein et jet diffusé.

zmlvdr2.jpg

Variantes


Remplacement
 
* Treuil électrique par un treuil hydraulique.

* Des postes poudre par des postes à eau avec additif (LIGHT WATER).
* De la pompe multipression entraînée par le moteur du véhicule par un groupe motopompe haute pression seule 100 I/mn à 40 bars.
 
Complément

* Des ensembles mobiles de production de mousse physique de 2 ou 4 m'/mn chacun, l'aménagement du véhicule permettant de transporter 500 litres d'émulseur en jerricanes de 20 litres.
 
Carrosserie

* Cabine: la cabine trois places d'origine est transformée en cabine 8 places, 4 portes comportant une banquette face à la route de 4 ou 5 places, assise en bois verni, relevables sur soubassement tôle formant coffre à accessoires. Réalisation entièrement métallique, glaces en verre de sécurité.


* Fourgon arrière entièrement métallique, armature en profils d'acier formés à froid. II comprend :
     - A l'avant un volume contenant les postes de 250 kg de poudre.
     - De part de d'autre de la citerne, des coffres permettant le rangement judicieux des matériels d'intervention, en particulier du matériel de désincarcération (BEMAEX, LIBERVIT ou équivalents, des coussins de levage, des appareils respiratoires isolants, du matériel de réanimation et de balisage, etc.
     -De part et d'autre de la pompe, des coffres dans lesquels sont logés les dévidoirs tournants à alimentation centrale ainsi que les tuyaux de refoulement et les accessoires hydrauliques.

Tous ces compartiments sont fermés par des rideaux métalliques en aluminium anodisé coulissants sur joints souples. Pour éviter l'infiltration de l'eau, un profil d'alu faisant rejet d'eau est disposé sur toute la longueur des faces latérales au‑dessus des ouvertures.

L'accès au toit du fourgon se fait par une échelle métallique. Le toit comporte des zones de circulation recouvertes de tôles d'alu à damiers antidérapantes, il comporte des ouvertures pour le remplissage des postes poudre et des supports pour les accessoires de grande longueur, pelles, fourches, chèvre trépied, etc.

Équipement électrique complémentaire

II comprend la mise en conformité avec les prescriptions du Code de la Route et celles de la Norme NF S 61.510 : Feux tournants à éclipses, corne deux tons à double commande, projecteur orientable avant commandé depuis la cabine, projecteur orientable amovible arrière commandé depuis le poste de conduite, coupe circuit général et prise de mise en charge de la batterie, témoin vert de mise sous tension, témoin rouge d'enclenchement de pompe, phares antibrouillard et feu de brouillard arrière.

Cet équipement est complété par un GYROMAT télescopique avec feu tournant à éclats et lampes d'éclairage de 2.000 watts et par un groupe électrogène 3.000 W ‑ 220 V alimentant le GYROMAT et des prises de courant pour outillage divers.

 


Peinture et protection

Les parties du châssis modifiées pour la réalisation de l'équipement et les ferrures mises en places pour l'exécution du faux châssis de la grue sont protégées avec une peinture de caractéristique et de couleur identiques à celles de la peinture d'origine du châssis.
Les parties non visibles de la carrosserie et celles exposées à la corrosion sont protégées par un revêtement anti-corrosion insonorisant.
L'ensemble du véhicule est peint en rouge incendie normalisé laqué.
Pare-chocs avant et arrière peints en blanc brillant.

Lot de bord et accessoires livrés obligatoirement avec le véhicule

* Outillage et lot de bord normalisé avec triangles de pré signalisation.
* 2 longueurs de 40 m de tuyau semi‑rigide haute pression DN 20 avec raccords GFR en bronze douilles serties.
* 2 lances mitraillettes HP avec jet plein 25 et jet diffusé.
* 5 tuyaux d'aspiration DN 100 longueur de 2 m avec raccords AR en APM. 1 crépine DN 100 avec flotteur.
* 1 crépine DN 100 avec flotteur.

zmlvdr3.jpg

 


Date de création : 30/03/2012 : 09:45
Dernière modification : 30/03/2012 : 10:24
Catégorie : Menu - Les véhicules-Les secours routiers
Page lue 4183 fois
Précédent  


Réactions à cet article

Réaction n°1 

par PETIT le 10/06/2012 : 19:58

Je suis le dessinateur industriel qui a travaillé sur cc véhicule avec Monsieur Pierre LEBEL et Mr MAHEU