Membres

Se reconnecter :
Votre nom (ou pseudo) :
Votre mot de passe


  Nombre de membres 35 membres
Connectés :
( personne )
Snif !!!
Faites nous connaitre !

Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Newsletter.
Captcha reload
Recopier le code :
17 Abonnés
Visites

 177503 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

 

icone_ml350n.gif

De 1971 à 1973

Premier Secours Normal

type ML 350 N

Conforme à la norme S 61-513

Agréé par le ministère de l'intérieur sous le N° 11.71

15 véhicules de ce type ont  été livrés dont 10 à la BSPP

 

 

ml350n.jpg               ml350n_1.jpg

 

 * Retranscription documentation d'origine

 

 - Châssis automobile

 

 - Châssis cabine Citroën 350 type N01. Empattement 2,520 m.

 - Freinage hydraulique type DS assisté, répartiteur automa­tique en fonction de la charge. Deux circuits indépendants pour l'avant et l'arrière.

 - Moteur à essence 4 cylindres 90 x 85,5. Vilebrequin à 5 paliers. Cylindrée 2.176 cm3, taux de compression 8,75. Puis­sance administrative 10 ch. Puissance réelle 95 ch.

 - Equipement électrique 12 Volts. Batterie 55 Ah CEI. Ali­mentation par alternateur 35/40 A. Boîte de vitesses synchro­nisée à 4 rapports avant et 1 marche arrière.

 - Chauffage, dégivrage, essuie-glace, lave-glace.

 - 7 roues garnies de pneumatiques 6,50 x 20 ou 7 x 19,5.

 

 1) AMENAGEMENT DU CHASSIS

 

 - Prise de mouvement : pour permettre l'entrainement de la pompe par le moteur du véhicule, une prise de mouvement silencieuse Maheu Labrosse type CH est intercalée entre la boite de vitesse et le pont arrière.

La prise de mouvement est commandée par un levier situé dans la cabine, son enclenchement est signalé par l'allumage d'un témoin sur le tableau de bord.

 

 2) ENSEMBLE HYDRAULIQUE

 

 - Pompe Maheu Labrosse type FI 622 installée à l'arrière du chassis,débit nominal 1000 1/mn — 10 bars.

Pompe centrifuge à deux étages, amorçage automatique par anneau d'eau. L'amorceur fait partie intégrante de la pompe, il est en action dès que la pompe est enclenchée.

  • La pompe est construite entièrement en bronze à l'exception de l'arbre en acier inoxydable et des raccords d'aspiration et de refoulement en APM.
  • Les pièces fixes sont munies de bagues d'étanchéité et d'usure aux endroits où elles sont en contact avec les turbines.
  • L'arbre est supporté à l'arrière par un roulement à deux rangées de billes largement dimensionné et à l'avant par un roulement à aiguilles.
  • L'étanchéité à la sortie de l'arbre est assurée par une garniture automatique.
  • L'orifice d'aspiration est équipé d'un demi-raccord AR de 100/110 avec bouchon,d'une vanne d'arrêt et d'une grille facile­ment visitable. Prise latérale pour aspiration dans la citerne.
  • Le refoulement est équipé de :

                     - 1 sortie de 100/110 avec vanne d'arrêt, demi-raccord AR et bouchon.

                     - 1 sortie de 65/70 avec vanne d'arrêt, demi-raccord DSP et bouchon

                     - 1 sortie de 40/45 avec vanne d'arrêt, demi-raccord DSP et bouchon.

                     - Sortie latérale pour le remplissage de la citerne et l'alimenta­tion du dévidoir tournant.

 - Refroidissement du moteur. Pour assurer le refroidissement du moteur pendant la marche en pompe sans dispositif annexe, le faisceau acier du radiateur est remplacé par un faisceau cuivre avec une rangée de tubes supplémentaires.

Le mécanicien n'a plus à se préoccuper du refroidissement du moteur pendant la marche en pompe et l'antigel est conservé tout l'hiver sans risque de fausse manœuvre.

 - Citerne de 600 litres de capacité utile en tôle d'acier soudée électriquement.

  • Trou d'homme boulonné, orifice à ouverture rapide avec raccord escamotable pour le remplissage.
  • Trop plein, niveau incassable avec robinets d'isolement et purge, bouchon de vidange.
  • La citerne est protégée intérieurement contre la corrosion par émaillage à chaud (procédé Isolémail) permettant le transport d'eau potable.

 - Dévidoir à alimentation centrale, conforme à la Norme S 61.522. Il est fixé à l'arrière de la citerne. Il est muni d'un verrou d'arrêt et d'un volant d'enroulement amovible logé dans un coffre latéral. Axe et coude d'alimentation en bronze, étan- chéité par joints toriques.

Il contient 80 mètres de tuyau semi-rigide de 22 mm en 4 longueurs de 20 mètre avec raccords GRF en bronze et une lance équipée d'un robinet diffuseur.

 - Tuyauteries. Un ensemble de canalisations et de vannes permet toutes les manœuvres propres à ce genre de véhicule:

  • Fonctionnement en aspiration extérieure ou en alimentation sur bouche.
  • Alimentation par la citerne.
  • Remplissage de la citerne
  • Alimentation du dévidoir tournant.
  • Refoulement extérieur : en utilisant les différentes sorties et les pièces de jonction nécessaires, il est possible d'alimenter simultanément :

                    - 1 lance de 100/25 + 1 lance de 65/18 + 1 lance de 40/14

                    - ou 3 lances de 65/18 + 1 lance de 40/14

                    - ou 2 lances de 65/18 + 3 lances de 40/14

                    - ou 7 lances de 40/14

 

 3) INSTRUMENTS DE CONTROLE ET DE MANŒUVRE

 

 - Au poste de conduite, le tableau de bord est complété par les interrupteurs du feu tournant, des phares orientables avant et arrière, des phares antibrouillard, de la corne deux tons, par les témoins lumineux du coupe circuit général et de la prise de mouvement par un thermomètre d'eau.

 - Au poste pompe, un tableau de contrôle groupe les appareils suivants :

  • Un vacuomètre ou manomètre d'aspiration avec robinet d'isolement.
  • Un manomètre de pression au refoulement avec robinet d'isolement.
  • Un manomètre d'alimentation avec robinet d'isolement.
  • Un thermomètre pour l'eau du moteur
  • Un thermomètre pour l'huile du moteur
  • Un voyant rouge s'allumant en cas de pression d'huile trop faible.
  • Un compte tours moteur
  • Un bouton d'arrêt du moteur
  • Un interrupteur d'éclairage du tableau et du compartiment pompe.

 - Pendant les déplacements, le tableau est protégé par un volet abattable.

 - La commande manuelle d'accélérateur du moteur est placée dans le compartiment pompe à proximité du tableau de contrôle.

 

 4) CARROSSERIE

 

 - CABINE DOUBLE 6 places entièrement métallique réalisée à partir de la cabine d'origine.

  • Pare brise panoramique avec deux essuie-glace et lave-glace.
  • Quatre portes ouvrant d'arrière en avant avec glaces descen­dantes.
  • Chauffage dégivrage avec ventillateur. Deux grands rétroviseurs extérieurs.  •
  • Deux places avant sur sièges séparés, le siège conducteur étant réglable.
  • Une banquette arrière pour 4 hommes avec assise relevable sur soubassement tôle formant coffre à matériel.

 - COFFRES LATERAUX.

A l'arrière de la cabine, de part et d'autre de la citerne, deux grands coffres destinés à recevoir tout le matériel d'utilisation prévu à la Norme y compris les tuyaux de refoulement. Les tuyaux d'aspiration sont fixés sur ces coffres.

Chaque coffre est divisé en trois compartiments, les compar­timents devant recevoir les tuyaux de refoulement sont équipés de râteliers isolant chaque longueur de tuyau, les supports sont prévus pour les accessoires hydrauliques : coudes, retenue, lances, divisions, etc...

Le dessus des coffres, recouvert d'aluminium antidérapant, forme passerelles avec échelle d'accès.

 - AMENAGEMENTS.

Un auvent en tôle prolonge la citerne et protège le dévidoir tournant la pompe et les tuyauteries de liaison.

  • support d'échelles avec rouleau de montée à l'arrière et arrêt d'échelon à l'avant.
  • supports repliables pour un dévidoir mobile normalisé.

 

 5) EQUIPEMENT ELECTRIQUE

 

 - 12 volts batterie de 55 ah CEI logée sous le plancher de la cabine avec trappe permettant les opérations d'entretien.

 - coupe-circuit général avec coupure séparée du circuit d'exci­tation de l'alternateur et empêchant la mise en charge de la batterie si le coupe-circuit est fermé. Prise de mise en charge de la batterie avec fusible de protection.

 - Un ensemble de projecteurs (ville, route, croisement) feux de gabarit, indicateur de freinage, indicateur de direction conforme aux prescriptions du Code de la Route.

 - Deux phares antibrouillards à circuit indépendant.

 - Un phare orientable fixe à l'avant sur le pavillon de cabine, il est manœuvrable de l'intérieur, sans ouverture de glace.

.. — Un phare orientable amovible à l'arrière avec support dévi­doir permettant son utilisation jusqu'à 25 mètres du véhicule.

 - Feu de priorité à éclipses

 - Une corne électrique deux tons sapeurs pompiers avec commande à main à disposition du conducteur et commande au pied à pression permanente pour le chef de voiture.

 - Eclairage de la double cabine, lecteur de carte.

 - Eclairage du compartiment pompe et du tableau de ma­nœuvre au poste pompe.

 - Une prise pour baladeuse au tableau de bord.

 

 6) PEINTURE

 - Rouge incendie

- Inscriptions à la demande sur les portières de cabine.

 

EQUIPEMENT DE PRODUCTION DE MOUSSE, (en option)

 

 - Il comprend.

  • un réservoir d'émulseur de 120 litres de capacité protégé intérieurement contre la corrosion par émaillage à chaud. Cou­vercle boulonné pour les nettoyages périodiques , orifice à ouver­ture rapide.
  • un injecteur proportionneur en ligne avec tyauterie d'aspi­ration dans le réservoir à émulseur et tuyauterie d'aspiration extérieure avec clapet antiretour et vannes d'arrêt.
  • Une lance à production de mousse de 2 m3/mn de débit.

 

Caractéristiques techniques

 

 

Dimensions :

 - Longueur hors tout 5,900m

 - Largeur hors tout 2,150 m

 - Hauteur hors tout 2,450 m

Masses
à vide :

 - Véhicule équipé sans armement

3,410 kg

totale :

 - Véhicule équipé en ordre d'intervention, citerne pleine, personnel à bord

5.100 kg

Vitesses :

 - au bout d'une minute     90 km/h

 - maximale en palier         110 km/h

 - vitesse moyenne dans une côte (10%) départ arrêté 37,500 km

 - 100 m départ arrêté       12 secondes

Débits et pressions :

 - Amorçage avec une dénivelée de 6,80 m = moins de 25 secondes.

 - Dénivelée de 5,50 m : débit de 1000 l/mn (60 m3/h) à 15 bars

débit de 1170 l/mn (70 m3/h) à 10 bars

 - Dénivelée de 3,50 m : débit de 1500 l/mn (90 m3/h) à 7 bars

 


Date de création : 30/03/2012 : 20:59
Dernière modification : 03/06/2012 : 14:38
Catégorie : Menu - Les véhicules-Les premiers secours
Page lue 3861 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !